news blog logo
news menu leftnews menu right

Annonces et publicité

IUC Groupe SOMAF Joomla templates et extensions LAIT DE SOJA EN POUDRE (Haute Qualité) CEFTI : CENTRE D’EXAMEN NATIONAL Institut Supérieur des Techniques Tertiaires et Industrielles

Visiteur en ligne

Nous avons 12 invités en ligne
Accueil Chefferies Ndzinkop Hommage : Maman Ndongmo Marceline épse Zangué a été dignement inhumée

Hommage : Maman Ndongmo Marceline épse Zangué a été dignement inhumée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par GMN   

Mme Zangue

Maman Ndongmo a été accompagnée à sa dernière demeure le 14 Juin 2014 au quartier Tsingbou dans le Groupement Bafou.

Sous la supervision générale de leurs Majestés Fozang Menguem DONTSOP Paul et Fo’o La’a-chui DJOUAKA Henri, les familles Menkem Tessa’a, Tedio et Tetsanang ont réservé les hommages dignes à cette octogénaire qui s’est faite remarquer dans sa belle famille par son courage et sa vaillance.

Les obsèques de Maman Marceline dite « Ouwi » se sont déroulées conformément aux prescriptions de l’église Catholique Romaine, car de son vivant, elle a été une chrétienne convaincue et pratiquante. Deux faits remarquables ont fait comprendre à la foule venue nombreuse dire au revoir à Maman Marceline que cette dernière avait vraiment la foi car, en pleine saison de pluie, il a menacé de pleuvoir le Samedi 14 Juin 2014, jour de l’enterrement, mais tout s’est déroulé jusqu’au soir sans pluie. Le deuxième fait c’est que depuis Octobre 2014, le Roi Baleveng n’avait plus assisté à une cérémonie dans le Groupement Bafou, le public a été très heureux de le voir à nouveau aux cotés de son homologue le Roi des Bafou, Na’a-temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III.

Notons qu’on a observé une innovation à ses obsèques, généralement, après l’enterrement on procède après les groupes de danse aux lamentations suivies du « Meloug leweuh » avant de terminer souvent tard dans la soirée par la « sortie du successeur » avec le rite y afférent. Cet ordre a été un peu bouleversé car juste après l’enterrement, on a procédé immédiatement à la « sortie du successeur » en présence de tous les invités avant de continuer avec tout le reste.

Dans l’ensemble de Mo’o Sango Zangue Paul, à Sa’a Azangue Douanla Alex, en passant par Kem Dongmo, O’o Megni Feudjio Lallah, Ma’a Lepê Dounala Azangue Jacqueline, Ma’a Tsang Sonkeng Nguemetsing Claudine, Manfo Zangue Célestin, Kemzang Zangue Jean Richard, Mèfô Zangue Marie Julienne, Mèfô Mfurifum Samira, Tsuete Azangue Nguepi A. Maximin, Mme MENKEM Azangue Florence et tout le reste, chacun des orphelins a mis les petits plats dans les grands pour donner un éclat tout particulier aux obsèques de « Ouwi » qui repose désormais à côté de son mari feu Mo’o Sango ZANGUE Bernard.

Nous vous invitons à revivre cette cérémonie en image.

Mme Zangue

 

Vendredi 13 Juin 2014

Levée du corps à la morgue de l’Hôpital de Dschang

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Samedi 14 Juin 2014

Lamentations / Descente du Deuil

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Messe

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Témoignages

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Inhumation

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Désignation du successeur

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

« Sortie du successeur »

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Lamentations

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Collation

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

m

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Arrivée du Roi des Bafou, Na’a Temah’ Fo’o Ndong Victor KANA III, accompagné du Roi des Baleveng, S.M. NGUAMENI Gaston.

Mme Zangue

 

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Mme Zangue

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Zangue Paul MO O Bernard Sango   |195.24.209.xxx |2014-07-12 18:52:30
Merci beaucoup a bafou.org
Zangue Paul MO O Bernard Sango   |195.24.209.xxx |2014-07-12 18:54:26
Mes remerciements a tout le monde
KEMKA KANA  - Dieu est grand   |41.205.11.xxx |2014-07-21 11:43:06
Bravo à la grande famille Zangué pour ses adieux mémorables à leur maman.
Bravo à Raissa,fille de Paulette Ma'a
Mem, dont l'élocution en langue Bafou a émerveillé tout le monde.
on peut toutefois s'interroger sur l'innovation qui
a consisté à sortir l'héritier avant le deuil de l'enterrement;
ce dernier consiste pourtant à dire au défunt
qu'il n'est plus de ce monde, et annonce la désignation de son remplaçant.
une fois encore Merci à Menfo Zangué, à
Paulette et à tous les autres. un seul mot: renforcez et maintenez l'amour dans la famille
Mme Menkem Florence  - Les Morts ne sont pas morts!   |154.70.108.xxx |2015-05-23 15:34:39
je commence par faire de petits sourires... De joie bien entendu! Dans une semaine, nous fêterons un an d
anniversaire pour le repos de ton âme. Je sais que tu repose en paix maman. Pendant tes 60 ans de mariage avec papa, tu
as donne plus que ce que tu possédais ! Je n en rajoute pas, car tes obsèques ont parle pour toi! He oui! Ma maman
chérie! Tu m a tant appris! Mais comme le dit le Grand penseur africain Seidou BADIAN, ce qu un vieux voit assis, un
jeune ne peut le voir sur une échelle . En un an maman, j ai bien gravi l échelle! Car comme l a dit Shakespear, un
homme devient sage a force de se rendre compte de ce qui lui arrive chaque fois qu il ne l est pas. De ton vivant maman,
tu me disais quoi faire, quoi dire, mais depuis un an, je gère toutes les situations Seule. C est une nouvelle vie,
dans laquelle j ai a peine un an. Mais Dieu seul sait quel âge j ai réellement ! Heureusement que tu m as forgé et je
termine sur cette de Seidou BADIAN, si l antilope saute, sa fille sauteras! C est la loi de la nature!
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Enregistrement/Session






Bafou.org Bafou! bafou@bafou.org +237 77 63 05 45 +237 22 00 26 14.

type=/js/moomenu.js?php if($this-breadcrumb