news blog logo
news menu leftnews menu right

Annonces et publicité

IUC Groupe SOMAF Joomla templates et extensions LAIT DE SOJA EN POUDRE (Haute Qualité) CEFTI : CENTRE D’EXAMEN NATIONAL Institut Supérieur des Techniques Tertiaires et Industrielles

Visiteur en ligne

Nous avons 11 invités en ligne
Accueil CODEGBA Bureau Central CODEGBA : une nouvelle équipe pour les trois prochaines années

CODEGBA : une nouvelle équipe pour les trois prochaines années PDF Imprimer Envoyer
Écrit par GMN   

CODEGBA

La cérémonie d’installation du bureau exécutif central du Comité de Développement du Groupement Bafou (CODEGBA) a eu lieu le 27 septembre 2014 dans la salle des conférences de la chefferie supérieure Bafou.

 

Ce bureau élu le 27 avril 2014 au cours d’une assemblée générale ordinaire du CODEGBA a été installé par le Roi des Bafou, Na’ah Temah Fo’o Ndong Victor KANA III, en présence de Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-ni et du Maire de Nkong-Zem. Ces dernières présences ont donné une dimension toute particulière à cette cérémonie.

L’accueil et l’installation du Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni et de sa suite a marqué le début de cette cérémonie très courue. Après l’exécution de l’hymne national et du chant patriotique Bafou, on a assisté à quatre allocutions : Le Maire de la Commune de Nkong-Zem, le Roi des Bafou Na’ah-Temah Fo’o Ndong Victor KANA III, le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni et après l’installation, le discours programme du Président du CODEGBA. Ces allocutions vous sont présentées dans leur intégralité à la suite de cet article.

Après cinq mois d’attente, les membres qui faisaient leur entrée au Bureau Exécutif Central (BEC) pour la première fois se croyaient oubliés, surtout qu’ils avaient besoin de cette cérémonie pour marquer leur entrée effective dans ce bureau. Même si certains nouveaux membres du BEC affichaient cet enthousiasme, on remarque tout de même que le taux de participation à cette cérémonie était relativement faible. On se serait attendu à une foule immense à la place des fêtes de la Chefferie Supérieure Bafou comme ce fût le cas en 2010 lors de l’installation du premier bureau. On se souvient que la cérémonie était présidée ce jour là par le Préfet de la Menoua, et que les membres du BEC étaient présents à au moins 85 %. Ce 27 septembre 2014 dans la salle de conférences de la chefferie supérieure Bafou, les participants à cette cérémonie officielle d’installation du BEC atteignaient difficilement la soixantaine.

Les participants étaient constitués de quatre chefs de village, quelques Notables, quelques Mekem, quelques représentants du Roi des Bafou dans les villes et une petite poignée des membres du BEC. A dire vrai, tous ceux-ci sont les membres statutaires du BEC. Où sont alors passés les autres membres ? Qu’est-ce qui explique ce faible taux de participation ?

Alors que ce 27 avril on trouvait déjà le bureau trop lourd avec de nouveaux postes de Vice-présidents et de conseillers spéciaux, l’assistance était surpris pendant la lecture des postes et membres du BEC que les postes de coordonnateurs des Kaplah de Bafou s’étaient ajouté entre-temps. Quelles seront les attributions de ceux-ci ?

Les Commissions du CODEGBA donnent souvent des bilans financiers chiffrés après leurs activités, d’aucuns ont même reproché au président de la Commission Education d’avoir donné trop de détails dans son bilan. On se demande pourquoi le BEC ne fait pas aussi pareil ! Le BEC ne serait-il pas capable de dire combien aurait couté par exemple le dédouanement et le transfert jusqu’à Bafou du conteneur envoyer par l’Association Lemoû Bafou des USA ? Que sont devenus les carnets de reçus distribués dans les antennes depuis trois ans ? Y a-t-il eu un contrôle à partir des souches de reçus pour voir si toutes les sommes collectées ont été déposées dans les comptes du CODEGBA ? Le BEC ne pouvait-il pas publier les listes des contributions comme l’a fait le CODEGBA antenne de France ?

 

Même si Tégni DONGO Jean Marie, Président du BEC a eu le mérite de mettre en place le CODEGBA, et si on suppose que les trois premières années étaient expérimentales, il lui revient pendant son deuxième et dernier mandat de mettre en place des procédures de gestion de cette structure et d’animer véritablement ce Comité qui devient avec le temps cher au peuple Bafou en général et à leur Roi en particulier. Nous pensons qu’il en est capable et il en a les moyens.

 

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

COD

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBACODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBACODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

CODEGBA

« Mot du maire de Nkong-Zem à l’occasion de l’installation du Bureau du CODEGBA

CODEGBA

Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni

Sa Majesté le Chef Supérieur du Groupement Bafou

Leurs Majestés les Chefs de villages

Monsieur le Président du CODEGBA

Chères Elites intérieures et extérieures

Mesdames et Messieurs ;

En ma qualité de Maire de la Commune de Nkong-Zem, j’adresse mes chaleureuses salutations à toutes les personnalités ici présentes.

Je salue particulièrement monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni dont la présence parmi nous témoigne, s’il en était encore besoin, de l’intérêt que le gouvernement de la République accorde au bien-être des populations de notre pays en général et de notre localité en particulier.

Je salue très spécialement la clairvoyance et le dynamisme de Sa Majesté Victor KANA III, Chef Supérieur du groupement Bafou et par ailleurs parrain de l’actuel Comité de Développement qui travaille inlassablement pour la transformation du visage de ce beau village.

Permettez-moi de saluer aussi l’immense œuvre accomplie par le CODEGBA depuis sa création jusqu’à ce jour et qui a contribué très sensiblement à l’amélioration des conditions sanitaires, scolaires et infrastructurelles de nos populations.

Mesdames et Messieurs les membres du CODEGBA,

A l’heure du développement participatif prôné par le gouvernement de la République, la Commune de Nkong-Zem tient à associer les populations et toutes les forces vives de l’Arrondissement à la définition, à l’exécution et à l’évaluation des initiatives à entreprendre.

A cet égard, les Comités de Développement constituent auprès du Maire non seulement une force d’action mais aussi de proposition. Dans le même ordre d’idées, les Comités de Développement doivent s’impliquer fortement dans le choix, la planification et la programmation des projets à retenir dans le plan communal de développement en cours d’élaboration.

Mesdames et Messieurs,

Comme vous le constatez, une étroite et franche collaboration doit s’établir entre le Maire et les Comités de Développement qui sont une émanation des populations dont nous voulons promouvoir le bien-être.

Sur ce, je souhaite plein succès à la nouvelle équipe qui va bientôt être installée pour que vivent le CODEGBA, le Groupement Bafou, l’Arrondissement de Nkong-Ni, le Département de la Menoua, la Région de l’Ouest, le Cameroun et son illustre Chef, Son Excellence Paul BIYA.

Je vous remercie »

CODEGBA

 

ALLOCUTION DE SA MAJESTE FO’O NDONG KANA III A L’OCCASION DE L’INSTALLATION DU BUREAU EXECUTIF CENTRAL DU COMITE DE DEVELOPPEMENT DU GROUPEMENT BAFOU (CODEGBA)

- Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-ni,

- Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,

- Monsieur le Maire de la Commune de Nkong-Zem,

- Messieurs les maires des Communes du Département de la Menoua

- Autorités politiques et Administratives,

- Messieurs les Ministres de cultes,

- Messieurs les Chefs de village,

- Chères Elites intérieures et extérieures,

- Distingués personnalités et invités,

- Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à cette place des fêtes de la chefferie Supérieure Bafou, ce samedi 27 septembre 2014, à l’occasion de l’installation du deuxième Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou, en abrégé CODEGBA, élu au cours de l’Assemblée Générale élective tenue le 27 avril 2014.

En cette circonstance solennelle, il est opportun de rappeler que le groupement est l'une des deux Chefferies de 1er degré que compte le Département de la Menoua. Sa notoriété repose sur plusieurs facteurs :

- avec une population d’environ 150.000 habitants et une superficie de 190 km2, Bafou est incontestablement le Groupement le plus vaste et le plus peuplé de la Menoua et parmi les plus grandes chefferies de l’Ouest;

- Bafou est stratégiquement ouvert sur trois Départements (la Menoua, le Lebialem et le Bamboutos) et sur les deux grandes aires culturelles du Cameroun (anglophone et francophone);

Il partage des frontières communes avec huit autres Groupements.

Avec cette situation géographique exceptionnelle, Bafou joue un important rôle géopolitique qui fait de lui un véritable carrefour de communications, de commerce, de culture et de civilisations.

Son économie est diversifiée et repose sur les cultures de rente, les cultures maraîchères, les arbres fruitiers, le bois et l’élevage.

Au plan démographique, Bafou a un potentiel humain riche, habile et dynamique : de nombreux professeurs d’université, médecins, pharmaciens, magistrats, officiers supérieurs, ingénieurs, avocats, professeurs des lycées, hommes et femmes d’affaires dynamiques etc. La liste est longue et ne peut être énumérée de manière exhaustive.

La formation des jeunes est assurée, au niveau primaire, par 33 groupes scolaires publics, 16 écoles maternelles, 8 écoles catholiques et une école protestante ; au niveau secondaire par le Lycée de Bafou, le Lycée de Bafou-Sud, le Lycée Bilingue de Ndziih ; le Lycée de Latsuet (Tsinmelieu), le Collège polyvalent Saint Laurent de Bafou, le Collège Privé TEGUIMEYA de Ndzinkop, le Collège Privé Laïc de Doumbouo, le collège Chère SABINA, le collège IMOS de Ndziih, le CES de Tsinglah, le Lycée technique de Nzinkop et le Lycée Technique de Fokamezo.

Le groupement Bafou a toujours bénéficié de la sollicitude du Gouvernement, qui y a effectué plusieurs réalisations dont les plus significatives sont la création des établissements publics pour la formation des jeunes, la création de 12 centres de santé intégrés, l’entretien du réseau routier existant.

Il s’est avéré indispensable de mettre en place une structure formelle avec des objectifs plus larges et précis, capable de développer notre groupement dans son ensemble, de combler les attentes d’une population en forte croissance. C’est ainsi que le Comité de Développement du groupement Bafou a été créé et le premier Bureau Exécutif Central dudit Comité installé le samedi 09 octobre 2010 pour une période de trois ans.

Rappelons que le CODEGBA a pour objectif général de promouvoir le développement participatif, intégral et durable du Groupement Bafou sur les plans économique, social et culturel.

L’activité du tout premier Bureau Exécutif Central du CODEGBA pendant son mandat a été très intense. Je saisis cette circonstance pour féliciter les membres de ce bureau ainsi que son Président Monsieur Jean Marie DONGO.

Conformément aux statuts du Comité de Développement du Groupement, le mandat dudit bureau est arrivé à son terme à la fin de l’année 2013. C’est ainsi que l’Assemblée Générale élective a été organisée le 27 avril 2014. Au cours de cette assemblée, la liste conduite par Monsieur DONGO Jean Marie a été plébiscitée.

Je voudrais en cette circonstance solennelle féliciter les heureux élus et souhaiter à chacun d’eux, bon vent dans leurs fonctions. A l’équipe élue, je recommande la solidarité, l’esprit d’équipe, l’abnégation et le respect de la chose publique. Vous avez la lourde responsabilité d’impulser le développement de notre groupement ; ne décevez pas les Bafou. Vous pouvez d’ores et déjà compter sur mon appui total.

Les Bafou seront désormais jugés par rapport à leur contribution au Développement du Groupement et plus particulièrement leurs implications au Comité de Développement. De même, les Chefs de 3e degré, les Chefs de quartier, les Chefs de communautés, les présidents d’antenne et des comités locaux de développement sont invités à s’impliquer davantage, à mobiliser leurs populations pour qu’elles adhérent au Comité de Développement de notre Groupement.

Monsieur le Sous-Préfet, je vous prie d’assurer son Excellence Paul BIYA Chef de l’Etat et Président de la République du soutien du peuple Bafou. Tout en demandant au Bureau Exécutif Central de rendre disponible son programme d’action triennal sans délai, Je vous déclare installés dans vos fonctions.

Vive le Comité de Développement du Groupement Bafou,

Vive le groupement Bafou,

Vive le Cameroun,

Je vous remercie. 

Bafou, le 27 septembre 2014

Le chef Supérieur Bafou,

Sa Majesté Fo’o Ndong Victor KANA III

 

 

CODEGBA

 

Discours programme du Président du Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou (CODEGBA) à l’occasion de l’installation dudit Bureau élu le 27 avril 2014

- Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-ni,

- Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,

- Monsieur le Maire de la commune de Nkong-Zem,

- Sa Majesté Fo’o NDONG KANA III,

- Autorités politiques et Administratives,

- Elites intérieures et extérieures,

- Distingués personnalités et invités,

- Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

En cette circonstance exceptionnelle, j’ai l’honneur, en ma qualité de Président du deuxième Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou, de prendre la parole pour vous souhaiter, de tout cœur, une chaleureuse bienvenue, un agréable séjour parmi nous et vous témoigner la gratitude de l’ensemble du Bureau Exécutif Central pour avoir bien voulu honorer de vos distinguées présences cette cérémonie. Je voudrai d’amblée assurée sa Majesté que nous avons pris bonne note des orientations qu’il vient de nous donner.

Nous sommes ici réunis ce jour, dans le cadre de l’installation du deuxième bureau Exécutif Central du Comité de Développement Bafou, élu au cours de l’Assemblée Générale tenue le 27 avril 2014. Notre Comité de Développement a été créé en 2010 en application de la loi n° 90/053 du 19 décembre 1990 relative à la liberté d’association et du décret n° 77/89 du 17 mars 1977 portant création des Comités de Développement sur l’ensemble du territoire de la République du Cameroun.

Ce Comité nous permet aussi d’accompagner le Gouvernement dans son effort de promouvoir un développement participatif, ideal exprimé et mis en œuvre par le Chef de l’Etat son Excellence Paul BIYA, Président de la République à travers le vaste programme de la décentralisation. Le Groupement Bafou s’organise ainsi pour mieux tirer profit de cette mouvance et aussi pour mieux défendre ses intérêts auprès de notre collectivité décentralisée qu’est la Mairie de Nkong-Zem.

-       Monsieur le Sous-préfet,

- Mesdames et Messieurs en vos titres et qualités.

Au nom du Bureau Exécutif Central, nous remercions le peuple Bafou de la confiance qu’il a placé en nous, en nous élisant une fois de plus membres du Bureau Exécutif Central, du tout jeune Comité de Développement du Groupement Bafou. Je voudrais, au nom de ce Bureau, vous exprimer du fond du cœur notre profonde gratitude et vous promettre que nous n’allons ménager aucun effort pour poursuivre avec l’aide de Dieu Tout Puissant et ceci, de manière satisfaisante, la mission que vous nous avez confiée.

Dès notre prise de fonctions en octobre 2010, les membres du nouveau bureau ont entrepris de nombreuses actions visant à mettre en place ses différents organes. Ces actions ont abouti à la création d’une trentaine d’antennes à travers les différentes villes du Cameroun et d’une centaine de comités locaux de développement dans les différents quartiers et villages du groupement Bafou. Au niveau de la diaspora, trois antennes stratégiques ont vu le jour. Il s’agit des antennes de France, des Etats-Unis d’Amérique et au Canada.

Au cours de ce premier mandat, le CODEGBA a régulièrement tenu les réunions du Bureau Exécutif Central ainsi que les sessions de son Assemblée Générale.

Dans le domaine de la santé, le CODEGBA a organisé deux éditions des journées médicales gratuites du groupement Bafou en août 2011 et 2013. Au cours de ces journées, le Dr DONGMO Sylvestre, Médecin de la Santé Publique, Chef de Service de Santé du District de Bengwi dans la région du Nord-Ouest, vice-président en charge de la santé et une équipe de vingt-six autres personnels de la santé ont fait le tour des centres de santé de Bafou pour consulter et distribuer des médicaments à plus de dix mille patients. Il s’agit entre autres du CSI de Bafou chefferie, du Centre de Santé Catholique de Bagha, du Centre de santé communautaire de Tsingbeu, la Chefferie Fo’o Nkongzem, de la Chefferie Baleng, du CSI de Ndoumbouo, du Centre de Santé de Kekang, du CSI de Lepoh, du Centre de Santé de Lefêh, du Centre de Santé Communautaire de Sessa et du CMA de Ndziih.

En vue de promouvoir l’excellence scolaire, des bourses scolaires ont été attribués aux bacheliers des Lycées et collèges du groupement Bafou. Au cours de cette cérémonie de l’excellence, des livres scolaires et des cahiers ont été distribués. Dans la même veine, le CODEGBA a apporté son appui pour l’aménagement de plusieurs salles de classe.

Dans le domaine de l’économie rurale, le CODEGBA a formé plusieurs centaines de paysans Bafou à la maîtrise des techniques de culture du champignon et les semences leur ont été distribuées. Par ailleurs, les agriculteurs ont été Sensibilisés à l’utilisation des semences améliorées de maïs. Au cours de la deuxième édition du festival culturel LEMOU organisée en décembre 2013, de nombreux matériels et intrants agricoles ont été distribués aux paysans bafou.

En matière infrastructurel, les activités ont porté essentiellement sur le suivi de proximité des projets de routes et de construction de Bafou (projets communaux, projets BIP, projets fonds routiers).

En ce qui ce concerne la culture, les démarches sont en cours en vue de la création du musée. La maquette du guide touristique faisant ressortir les splendeurs de Bafou est disponible et l’impression interviendra dès que les ressources nécessaires seront disponibles.

S’agissant des sports et loisirs, le Comité a apporté son appui pour l’organisation de deux tournois de vacances. En outre, quatre cents paires de chaussures de sport ont été offertes par l’ONG Heart of our WORLD et distribués aux jeunes Bafou.

Un prix d’excellence a été décerné au CODEGBA par l’ONG IIS basée à Johannesburg en Afrique du Sud. Ce prix est un encouragement à plus d’effort au jeune Comité de Développement du Groupement Bafou.

Grâce au LEMOU Bafou des USA, l’ONG américaine DIAKON KATHRYN’S CLOSET a offert au Comité de Développement du Groupement Bafou, un conteneur de quarante pieds constitué entre autres de livres scolaires, des matériels didactiques, des vêtements et des matériels médicaux. L’ensemble de ces matériels évalué à environ quatre-vingt cinq millions de francs, et distribué aux élèves, aux établissements scolaires et aux hôpitaux pendant les journées de LEMOU 2013.

En cette circonstance solennelle, je voudrais une fois de plus, exprimer toute la gratitude du peuple Bafou à l’ONG américaine DIAKON KATHRRYN’S CLOSET. Je voudrais également adresser tous nos remerciements à Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances qui par lettre n°00002441/MINFI/DGD du 10 juin 2013 a accordé la franchise des droits et taxes de douane pour ce matériel.

Je ne saurais terminer sans remercier les fils Bafou du LEMOU Bafou des USA qui nous ont permis d’obtenir ce don et qui ont payé toutes les charges de transport de ce matériel jusqu’au port de Douala.

Au cours notre premier mandat, le Comité a collecté environ vingt-huit millions huit cent quatre-vingt neuf mille deux cent soixante quinze (28 889 275) frs.

Le «CODEGBA» est constitué des organes suivants :

- Une Assemblée Générale qui est l’organe suprême du Comité ;

- Un Conseil Consultatif Présidé par Sa Majesté Fo’o NDONG KANA III qui est chargé d’examiner et d’émettre des avis sur les projets économiques, socioculturels et sur tout projet de développement à soumettre, par le Bureau Exécutif Central, à l’Assemblée Générale du Comité, pour adoption ;

- Un Bureau Exécutif Central qui assure la gestion quotidienne et courante du Comité ;

- Des Comités Locaux de Développement et des Antennes.

Il s’agit comme vous pouvez le constater, d’une synergie parfaite entre les élites regroupés au sein du Bureau et les autorités traditionnelles qui peuvent ainsi suivre et orienter l’action du Comité et éviter ainsi tout dérapage à travers le très respecté Conseil Consultatif présidé par le Chef Supérieur en personne.

Le nouveau Bureau Exécutif Central élu compte parmi ses membres, cinq vice-présidents spéciaux :

1- FOO NKONZEM DONGHO Clement;

2- Moho Bouoh NOUBOUWO Fabien;

3- Assa’ah Nwenla MOUAFO Louis Marie Maire ;

4- NZOUBENG Thomas ;

5- FO’O MIATSUET JOTSA Jean Gallo.

A leur suite, nous avons dix conseillers spéciaux, notamment :

FOO NKONGNI,  Ministre Dr FOGUI Jean-Pierre

2- ASSA’AH ZAMBOU David

3- NGUIMEZAP Paul

4- Honorable MELAGA Odette

5- Fo’o Laah Chui DJOUAKA Henri

Et j’en passe.

IL s’agit des personnalités de notoriété qui ont toujours su apporté leurs contributions multiformes pour le développement du Groupement Bafou. Je voudrais saisir cette opportunité pour leur exprimer notre profonde gratitude et rappeler que plus que par le passé, le Bureau Exécutif compte sur eux.

Nos activités seront organisées en priorité autour des douze (12) domaines ci-après :

1. Les relations extérieures ;

2. La culture, l’artisanat et le tourisme ;

3. L’éducation ;

4. L’économie rurale (élevage, agriculture, environnement) ;

5. Les infrastructures et les industries ;

6. L’eau et l’énergie ;

7. La santé ;

8. Le sport et les loisirs ;

9. La sécurité ;

10. La communication et le marketing ;

11. La femme ;

12. La jeunnesse.

Notre programme d’action portera entre autre sur:

a- La poursuite de la ensibilisation et appropriation du Comité ;

b- états des lieux (identifier les problèmes et les traduire en projets)

c- sélection des projets prioritaires ;

d- mobilisation des ressources nécessaires (humaines, matérielles et financières) à la réalisation de ces projets ;

e- réalisation des projets ;

f- collaboration entre le CODEGBA et les structures étatiques ;

g- développement du lobbying en faveur des Bafou sur tous les plans.

Pour la réalisation de ces projets, nous aurons besoin de l’appui des administrations publiques et privés et les partenaires au développement. Enfin, le Comité développera le lobbying en faveur des Bafou sur tous les plans pour contribuer de manière significative au Développement de notre Groupement.

Le Comité a pour ambition de réaliser les projets dans tous les villages de Bafou, de Wouwoua à Lahtsuet en passant par Ghonto, Tsinglah, Fokamezo, Ntsingfou, Nzinkop, Mbeng, Ssessa et Ndziih.

Concrètement, nous pouvons mentionner que dans le domaine des Relations Extérieures, le Comité compte s’appuyer une fois de plus sur le dynamisme et l’expérience du Vice-président, en charge de celui-ci en la personne de Ma’ah Mefo’o Nkonlah Honorable Françoise FONING pour rechercher les partenaires extérieurs, sensibiliser les Bafou de la diaspora en vue de mobiliser et de canaliser un complément de ressources pour le développement socioéconomique et culturel du Groupement Bafou.

Dans les domaines de la culture, de l’artisanat et du tourisme, le bureau Exécutif aura à développer le Musée Bafou, à réaliser un guide touristique et à promouvoir la culture Bafou.

Dans le secteur de l’éducation, nous allons procéder à l’établissement de la carte scolaire de Bafou et au recensement des enseignants pour mieux identifier nos besoins en la matiére. Les meilleurs élèves et étudiants Bafou seront primés chaque année pour encourager l’excellence et le mérite. Le CODEGBA contribuera également à l’amélioration de l’offre en bâtiments et en matériel didactique dans les établissements scolaires et à une meilleure couverture scolaire dans notre Groupement.

En ce qui concerne l’économie rurale, nous allons identifier tous les agriculteurs avec leurs spéculations, recenser les organisations des cultivateurs et leur apporter des conseils techniques. Le même travail sera fait avec les éleveurs. Un accent particulier sera mis sur la protection de l’environnement, la restauration des sols et des nappes phréatiques, et l’introduction de nouvelles spéculations plus adaptées à notre contexte de rareté des terres cultivables.

S’agissant du domaine des infrastructures et de l’industrie, le Comité œuvrera pour la réhabilitation et l’entretien des routes existantes, à la création de nouvelles routes pour désenclaver les zones qui en ont besoin. Des efforts remarquables seront effectués pour encourager les Bafou à créer les petites et moyennes entreprises.

Dans le secteur de l’eau et de l’énergie, des efforts seront faits pour améliorer l’accès à l’eau potable. A cet effet, nous allons recenser les points d’eau existants et procéder progressivement à leur aménagement. Des efforts seront consentis en vue de l’extension du réseau électrique.

Dans le domaine de la santé, il s’agira d’une part de renforcer la couverture sanitaire pour rapprocher les centres de santé des populations et d’œuvrer pour améliorer la qualité des soins dans les centres de santé de Bafou et d’autre part, d’organiser des campagnes d’hygiène et de salubrité.

Dans le domaine du sport et des loisirs, nous encouragerons les jeunes enfants et les parents à pratiquer le sport à travers l’organisation des compétitions périodiques (championnats de vacances, championnats interrégional des vétérans), la création d’une école de football, d’une équipe de football et l’aménagement d’un terrain de football feront également partie de nos préoccupations.

En matière de sécurité, nous solliciterons l’appui des autorités administratives, des forces de l’ordre, des Chefs de troisième degré et des Chefs de quartiers pour mettre fin au banditisme, au pillage de nos domiciles et aux agressions de nos parents.

Pour la réalisation de ce vaste, ambitieux et noble programme, nous sommes une équipe pluridisciplinaire motivée, déterminée et suffisamment nombreuse à l’image de notre Groupement et à la dimension de la mission à accomplir. Néanmoins, nous ne pouvons pas réussir sans la participation active des Bafou, car il s’agit d’une œuvre collective. Nous comptons donc sur les contributions annuelles de tous les Bafou sans exclusif y compris ceux de la diaspora. Je saisis cette opportunité pour dire que conformément au Règlement Intérieur du Comité, les membres dudit Comité doivent s’acquitter de leurs contributions annuelles de la manière suivante :

o Résidant dans le groupement Bafou : 500 F CFA pour les femmes et 1 000 F CFA pour les hommes ;

o Résidant en ville : 1.500 F CFA pour les femmes et 3. 000 F CFA pour les hommes ;

o Membres d’honneur : - 100 000 F CFA pour la carte d’or ;

- 50 000 F CFA pour la carte d’argent ;

- 30 000 F CFA pour la carte de bronze

Nous souhaitons une fois de plus que Sa Majesté, les Chefs de 3e degré les Chefs de quartier les Chefs des Communautés refusent désormais d’assister ou de donner leur onction aux cérémonies de quelques natures organisées par les populations du Groupement qui ne sont pas en règle avec le CODEGBA

Pour terminer, je prie Monsieur le Sous-Préfet de bien vouloir transmettre à Son Excellence Paul BIYA, Président de la République, la gratitude du peuple Bafou pour toutes les actions du Gouvernement en sa faveur et de le rassurer de notre soutien total pour sa politique des grandes réalisations notamment pour un Cameroun émergent en 2035.

Vive le Comité de Développement du Groupement Bafou,

Vive le Groupement Bafou ;

Que Dieu bénisse le groupement Bafou ;

Je vous remercie.

Bafou, le 27 septembre 2014

Le Président du Bureau Exécutif Central

DONGO Jean Marie

CODEGBA

 

« Allocution de Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-ni, à l’occasion de l’installation du nouveau Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou.

Monsieur le Maire de la Commune de Nkong-Zem ;

Excellence Monsieur le Ministre d’Etat ;

Sa Majesté le Chef Supérieur du Groupement Bafou ;

Autorités traditionnelles ;

Monsieur le Président du Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou ;

Mesdames et Messieurs les membres du corps des Elites extérieures et intérieures du Groupement Bafou ;

Chers invités, en vos grades et rangs respectifs ;

Mesdames, Messieurs ;

Chères populations du groupement Bafou.

Il m’est hautement agréable d’être parmi vous aujourd’hui et surtout de prendre la parole à l’occasion de la cérémonie d’installation du nouveau Bureau Exécutif Central du Comité de Développement du Groupement Bafou, élu le 27 Avril de l’année en cours.

Avant l’entame du plat de résistance, permettez-moi tout d’abord de m’acquitter des règles traditionnelles en remerciant tout d’abord le Comité d’Organisation de cette cérémonie qui a bien voulu m’inviter à y prendre part tout en louant son haut sens d’organisation.

Mes remerciements vont également à l’endroit de tous ceux-là qui m’ont précédé sur cette tribune pour des mots sincères, doux et aimables qu’ils ont adressés à mon endroit ainsi qu’à la suite qui m’accompagne.

Dans le même chapelet, mes remerciements vont également à l’endroit de la forte élite ici présente, pour la grande mobilisation dont elle a toujours fait preuve ; et enfin à vous tous ici présents, pour avoir sacrifié toutes vos occupations journalières afin de vivre en direct cet évènement.

Mesdames et Messieurs,

Ai-je encore besoin de rappeler ici l’importance d’un Comité de Développement ? Je pense que je serais assez prétentieux de le rappeler aux hommes et femmes qui savent mieux que moi. Toutefois, me fondant sur le fait que la répétition est la mère de l’éducation et de l’encadrement des populations, il me semble opportun de rappeler qu’un Comité de Développement n’est rien d’autre qu’une organisation des hommes et des femmes d’une localité pour la conjugaison de leurs efforts en vue d’améliorer leurs conditions de vie quotidienne. C’est dire qu’une structure comme celle-ci vaut tout son pesant d’or surtout quand on sait que les pouvoirs publics encouragent la politique du développement autocentré.

Mesdames et Messieurs,

Vous conviendrez avec moi qu’à partir de votre Comité de Développement, Bafou d’aujourd’hui n’est plus le Bafou d’hier. Il y a eu une véritable chirurgie esthétique.

De grandes réalisations Socioculturelles et économiques ont vu le jour. Nous citerons entre autres le désenclavement de certaines zones à travers le reprofilage des routes, la création des Centres de Santé, la création et l’ouverture de certains établissements scolaires, la construction des salles de classes, l’aménagement des forages, la construction et la réhabilitation de certains ponts et ponceaux et plus frais encore dans nos mémoires l’organisation du Lemoû 2014 et l’anniversaire des 20 ans de règne du Chef Supérieur du Groupement Bafou. Je le sais très bien, la liste de toutes les réalisations dans ce groupement n’est pas exhaustive.

Tous ces projets et réalisations, ne nous voilons pas la face, bien que certains financés par l’Etat sont à l’actif de la grande et intrépide élite Bafou à travers l’instance faîtière du Comité de Développement.

Mesdames et Messieurs les Membres de l’ancien-nouveau Bureau, votre action à la tête du Comité du Développement Bafou a été positive. En cette circonstance, je vous adresse toutes mes vives félicitations et vous exhorte à continuer dans cette voie et même à faire plus que par le passé.

Si les populations aujourd’hui sont fières de leurs conditions de vie, il n’en demeure pas moins qu’elles vous en demandent davantage.

Vous êtes désormais face à un grand défi de développement de votre groupement. N’oubliez jamais qu’arriver au sommet est le plus facile et que le plus difficile c’est de s’y maintenir. A travers vos actions l’Arrondissement de Nkong-Ni grandit.

Le Comité de Développement ne peut relever ces défis que grâce au soutien inconditionnel de tous les fils et filles Bafou. Chacun de vous doit apporter sa pierre à l’édification d’un groupement prospère et partant d’un Arrondissement rayonnant ; vous trouverez auprès de moi toute l’assistance nécessaire à la réussite de vos missions, pour que vivent

Le Groupement Bafou,

L’Arrondissement de Nkong-Ni

Le Département de la Menoua

La Région de l’Ouest

Le Cameroun et son inlassable Chef, Son Excellence Paul BIYA

Je vous remercie »

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
norbert.kenjio@yahoo.fr   |Registered |2014-12-27 14:23:07
peuple BAFOU merci pour le soutien que vous apportez a notre communauté
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Enregistrement/Session






Bafou.org Bafou! bafou@bafou.org +237 77 63 05 45 +237 22 00 26 14.

type=/js/moomenu.js?php if($this-breadcrumb