news blog logo
news menu leftnews menu right

Annonces et publicité

IUC Groupe SOMAF Joomla templates et extensions LAIT DE SOJA EN POUDRE (Haute Qualité) CEFTI : CENTRE D’EXAMEN NATIONAL Institut Supérieur des Techniques Tertiaires et Industrielles

Visiteur en ligne

Nous avons 10 invités en ligne
Accueil Chefferies Ntsingfouh Funérailles de Papa Messa NGUIMEZAP : les rites de « Essap-à-Mendzong » et de « é nzeck le-mpfouh-lah »

Funérailles de Papa Messa NGUIMEZAP : les rites de « Essap-à-Mendzong » et de « é nzeck le-mpfouh-lah » PDF Imprimer Envoyer
Écrit par GMN   

Massa

L’organisation des funérailles en pays Bamiléké en général et à Bafou en particulier comporte plusieurs étapes. Après le rite de « a ké dzeck mé tseeh », vient le tour du « Essap-à-Mendzong ».

Si le rite de « a ké dzeck mé tseeh » concerne les filles mariées d’une concession, celui du « Essap-à-Mendzong » concerne particulièrement les garçons. Notons tout de même que les filles vaillantes siègent dans les différents clans d’âges du Mendzong et sont de fait aussi concernées par le rite « Essap-à-Mendzong ».

En fonction du planning adopté par la famille ces cérémonies peuvent s’exécuter longtemps avant les funérailles ou à la veille, le plus important c’est que chaque rite soit respecté et exécuté.

Le jeudi 06 novembre 2014, se sont déroulés simultanément dans la concession de Papa Massa Nguimezap les rites de « Essap-à-Mendzong » et de « é nzeck le-mpfouh-lah ».

Le rite de « Essap-à-Mendzong » a pour objectif d’informer et d’inviter tous les clans d’âges qui seront concernés par les funérailles. En effet, chaque fils de la concession invite les membres du clan d’âge auquel il appartient, les reçoit autour d’un buffet minutieusement concocté pour la circonstance. Pour ceux des fils qui n’ont pas encore payé les droits d’adhésion au Mendzong, ils sont obligés de le faire avant.de les recevoir. Lorsque toutes les conditions son réunies, le responsable du clan d’âge assisté de ses conseillers informe le concerné du nombre de poulets qu’il apprêtera pour le jour-j. il aussi informé de la somme d’argent (Ngouang metsing-ndzouhh) qu’il devra débourser pour les personnes qui exécuteront le Mendzong le grand jour.

Même s’il y a plusieurs fils de la famille dans le même clan, chacun paie individuellement les frais exigibles. Est-il encore besoin de préciser que les filles siégeant dans les clans doivent se comporter de la même manière que les hommes.

Le rite de « é nzeck le-mpfouh-lah » quant à lui concerne les habitants du quartier/village où se dérouleront les funérailles. En effet, c’est l’occasion d’informer solennellement les voisins qui, à l’occasion, cèderont leur maison pour les différents « Ntang » où lieux de réception. Etant donné que ces derniers seront de près ou de loin impliqués dans l’organisation, c’est l’occasion de leur offrir à manger et à boire.

Même s’il n’y a pas véritablement un barème, on note que généralement la joie et l’animation qui se déroulent à la fin de la cérémonie de « Essap-à-Mendzong » permet d’apprécier le degré de satisfaction des uns et des autres.

Chez Papa Massa Nguimezap, puisqu’il avait été arraché à la vie très prématurément, on a noté que chacun de ses fils et filles voulait à travers l’organisation de ses funérailles lui rendre un vibrant hommage. C’est pour cela que de 14 h à 20 h ce jour dans tous les « Ntang » de chaque clan d’âges, nourriture et boisson étaient servies en continu. Et comme il y avait beaucoup de garçon dans cette concession plusieurs clans d’âge étaient présents : Lefang-Mbeng (clan d’âge du défunt), Ta’a-Nkack, Mock-Mbet, La’aghap, Sa’aghang, Ngueni et Mefoleguem.

Pour clôturer la page du Mendzong, notons que Mégni NTSAGUIM Fernande était la seule fille de la concession faisant partie du Mendzong, siégeant au sein du clan d’âge La’aghap comme le successeur de Papa Messa et son frère ainé M. NGUIMEZAP Pascal. Me KENGNI Fabien comme beaucoup d’autres avait la lourde responsabilité de recevoir son clan d’âge Sa’aghang tout seul.

Comme les différents clans d’âge du Mendzong, les habitants du quartier Tsingfou III, dont le chef n’est autre que Moho Teitsa Anouboubo Frédéric, ont eux aussi exprimé leur satisfaction à la fin de la réception.

La fin de ces deux cérémonies marquait déjà le début des funérailles de Papa Messa NGUIMEZAP Grégoire et de Maman KITIO Jeanne. Nous vous faisons revivre ci-dessous le film de cette journée ainsi que le début des funérailles.

MAssa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

MassaMassa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Massa

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Mme Dongmo Marthe  - funeraille de papa messa   |80.203.94.xxx |2014-12-03 17:07:42
Felicitation á Mret Mme Ntsaguim,grace á baou.org,j ai vu comment s est derouler les funerailles comme si j y
etais.nous avons eu un empechement.une fois de plus,merci á megni de rendre hommage á son papa et á tegni de l avoir
bien soutenu.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Enregistrement/Session






Bafou.org Bafou! bafou@bafou.org +237 77 63 05 45 +237 22 00 26 14.

type=/js/moomenu.js?php if($this-breadcrumb